FAQ

Le projet Cairgo Bike encourage l’usage régulier du vélo-cargo à Bruxelles sous toutes ses formes. Ci-dessous la liste des questions les plus fréquemment posées sur le sujet. Si vous n’y trouvez pas votre bonheur, contactez-nous directement ici.

Tout le monde peut être accompagné par urbike dans le cadre du projet Cairgo Bike ?

Chaque organisation professionnelle (publique ou privée) peut participer. Il n'y a pas de critères liés au secteur ou à la taille de l'entreprise.

Comment puis-je être accompagné par urbike ?

Un groupe de 40 participants professionnels a déjà été sélectionné pour le programme, qui est complet en 2021. urbike réfléchit actuellement à de nouveaux modules et formules qui permettront d’accueillir des participants supplémentaires. Le bon réflexe est de contacter urbike et d’examiner les possibilités ensemble : cairgo@urbike.be.

Quels sont les avantages de l’utilisation d’un vélo-cargo par les professionnels ?

Vous êtes beaucoup plus agiles dans la circulation. Vous pouvez passer par les nombreuses rues en sens unique limité et accéder aux zones piétonnes à toute heure. Votre temps de trajet est prévisible et vous n'êtes pas bloqués dans les bouchons. Vous pouvez vous stationner facilement devant la porte de votre client (sans gêner le passage des piétons bien évidemment). L'investissement et surtout les frais d'utilisation sont bien plus réduits que dans le cas d’une voiture ou une camionnette.

Quels modèles de vélos-cargo sont disponibles dans le cadre de l'accompagnement donné par urbike ?

urbike dispose d'une flotte de 12 vélos-cargo dans le cadre du projet Cairgo Bike : des vélos Douze Cycles (V2 et G4) et Urban Arrow (Shorty, L et XL) avec différents modules, verrouillables ou ouverts ainsi que des tricycles de la marque HNF Nicolaï. Ces 12 vélos disposent de volumes de chargement (de 150 L à 525 L), des poids maximum (144 kg à 275 kg) et des dimensions variés et se prêtent à différentes applications et activités. urbike propose également la remorque FlexiModal "runner". 

Quelles sont les professions compatibles avec le vélo-cargo ?

A priori, nous n'excluons aucune activité ou secteur. Un vélo-cargo est un mode de déplacement comme un autre, avec un très large éventail de possibilités. Pour certains volumes, les camionnettes et les fourgons resteront nécessaires et il pourrait être intéressant d'envisager des systèmes partiels tels que Remorquable ou Cambio.

À Bruxelles, on trouve par exemple déjà un serrurier à vélo, des infirmières et sages-femmes à vélo mais aussi la collecte des ordures, la livraison de repas et le nettoyage des vitres à vélo.

Peut-on emprunter un vélo à urbike si l'on ne participe pas au programme d’accompagnement ?

 Non, le prêt est réservée aux participants du programme.

Qu’est-ce que le black carbon ?

Le black carbon est un ensemble de polluants riches en carbone. Il s’agit de particules fines, comprises dans la fraction PM2.5, c’est-à-dire dont le diamètre est inférieur à 2.5 micromètres (1 micromètre = 10-6 mètres). De nombreuses particules de black carbon sont même extrêmement petites et font de ce fait partie des particules dites ultrafines. Le black carbon est très fortement lié à la combustion, et l’on parle d’ailleurs parfois de carbone suie. 

Les deux sources principales de cette pollution sont la combustion du mazout de chauffage et celle des carburants de véhicules. Du fait de leur taille très réduite, ces particules pénètrent aisément les poumons et les veines et causent des risques de cancer et de troubles cardio-vasculaires. 

L'exposition à ce polluant est mesurée par Bruxelles Environnement.

Combien coûte l’accompagnement proposé par urbike et Pro Velo ?

Le programme est gratuit ! Ils demandent juste une caution pour l'emprunt des vélos.

Pourquoi mesure-t-on l'exposition au black carbon plutôt qu'aux oxydes d'azote (Nox) dans le projet Cairgo Bike ?

Les oxydes d’azote constituent un autre très bon indicateur de la pollution par la combustion des carburants fossiles et en Région bruxelloise, la part de production de ces polluants due au transport routier est d’ailleurs plus importante que dans le cas du black carbon. Ces oxydes étant des gaz et non des particules en suspension, leur méthode de mesure est comparativement plus complexe que pour le black carbon et ne permet pas actuellement d’être miniaturisée dans un appareil portable, du moins si l’on souhaite obtenir un niveau de qualité acceptable et comparable à celui des stations de mesure officielles.

Comment puis-je prévoir mes déplacements en vue d’être soumis à une faible exposition au black carbon ?

Le projet Exp’AIR, dont les mesures ont été prises entre 2013 et 2015, a permis de cartographier la concentration en black carbon en Région bruxelloise. Bruxelles Environnement a ainsi établi une carte reprenant les concentrations aux heures de pointe. Par ailleurs, l’utilisation des Zones Avancées pour Cyclistes est tout à fait pertinente pour les vélos-cargo et permet aux usagers du vélo de subir moins de pollution en évitant de respirer les produits de la combustion des carburants des véhicules tout en garantissant leur sécurité aux passages au vert des feux de signalisation.

Dois-je ramener mon vélo-cargo électrique Cambio à sa station d’origine ?

Oui ! A la fin de votre réservation, vous devez remettre le vélo à la même station où vous l’avez récupéré. Pendant la réservation, vous pouvez parquer votre vélo où vous le souhaitez, en suivant évidemment les règlementations bruxelloises et en sécurisant le vélo Cambio. 

Quel est le matériel qui peut faire l’objet de la prime octroyée par Bruxelles Économie et Emploi ?

Les vélos-cargo et remorques de vélo conçus pour le transport de marchandises suivants sont admis : 

  • Vélo-cargo : les cycles et les cycles motorisés électriques visés à l’article 2, 2.15.1 et 2.15.3, de l’arrêté royal du 1er décembre 1975 portant règlement général sur la police de la circulation routière et de l'usage de la voie publique, conçus pour le transport de fret volumineux au moyen d’un conteneur ou d’une plateforme intégré. Le vélo-cargo doit avoir une charge utile de 100 kg minimum.  S’il est équipé d’une assistance électrique, il doit avoir une puissance de 250W maximum.

    Les équipements de type « modules de transport de marchandises » associés à l’achat d’un vélo-cargo sont éligibles s’ils sont achetés en même temps que le vélo-cargo.
  • Remorque de vélo : les remorques de vélo utilitaire pour marchandise sont admissibles. Les remorques pour le transport d’animaux ou de personnes ne sont pas admissibles.

    Le matériel d’occasion et de mise en location n’est pas admissible.
Combien coûte un abonnement Cambio ?

Cambio fonctionne avec des abonnements. En fonction de votre besoins, vous payez mensuellement 4€ pour l'abonnement START, 8€ pour BONUS et 22€ pour COMFORT.  Vous avez alors accès à toute la flotte et en cas d’utilisation d’un des véhicules, vous payez par heure et par km. A chaque fin de mois, vous recevez une facture détaillée de vos trajets. Découvrez le tarif par h et par km de nos différents véhicules et abonnements.

A l’inscription, vous payez 35 € de frais d'inscription ainsi qu'une participation financière

La participation financière (caution) vous est remboursée en cas de résiliation et est à 150 € pour l'abonnement START et 500 € pour l'abonnement BONUS et COMFORT.